SpaceX, le Dragon aux portes de l’espace

Publié le 9 novembre 2012 par Dracko. Commenter

Parlons un peu de science, parlons de rêve, parlons d’espace et plus particulièrement de SpaceX, une société fondée en 2002 par Elon Musk, qui après être devenu milliardaire en revendant PayPal, se lance dans ses rêves de gosse.

C’est à la suite du retrait de la navette spatiale américaine que SpaceX entre dans le jeu et devient l’une des sociétés privées qui se voit confier un contrat de transport de fret vers la Station Spatiale Internationale (ISS) par la NASA. Car oui, même si on en parle peu, l’ISS tourne au-dessus de nos têtes depuis 1998 déjà!

C’est avec son cargo spatial développé spécialement pour desservir l’ISS, le SpaceX Dragon, que SpaceX brille depuis le 22 mai 2012. A cette date, après un essai en vol parfaitement réussi qui a fait de lui le premier vaisseau  privé à s’amarrer à l’ISS, le SpaceX Dragon a été officiellement validé par la NASA.

Ce vaisseau est capable de transporter six tonnes en orbite basse et plus de deux tonnes jusqu’à l’ISS. Composé de deux parties, une pressurisée d’une contenance de 10m³ et une non pressurisée qui dispose d’une capacité cargo de 14 m³, le cône de sa capsule est amovible. Cela lui permet de s’amarrer à l’ISS et de donner accès à son écoutille. Le moteur-fusée du SpaceX Dragon s’appelle le Draco, c’est drôle ça, non? Il est utilisé pour les manœuvres orbitales et les corrections d’attitude.

La partie pressurisée, de forme conique et d’une hauteur de 2,9 mètres pour un diamètre de 3,6 mètres dispose d’un bouclier thermique et de parachutes lui permettant de revenir sur Terre et de ramener du fret. L’autre partie, qui a la forme d’un cylindre long de 2,3 mètres et d’un diamètre de 3,6 mètres avec des panneaux solaires fixés sur ses flancs, est larguée avant la rentrée atmosphérique.

Le vaisseau, conçu pour des missions pouvant aller de 1 semaine à plus d’un an, doit évoluer vers le transport de passagers et devenir capable d’effectuer la relève des équipages de l’ISS. Si seule la version cargo est en cours de mise au point, la structure et les composants du vaisseau sont dès à présent conçus pour recevoir des passagers (avec une capacité prévue de 7 passagers).

C’est le 28 octobre 2012 que le SpaceX Dragon a réussi son amerrissage dans le Pacifique, au large de la Californie, achevant sa première mission commerciale de livraison de fret à l’ISS où il était amarré depuis le 10 octobre. C’était donc la première livraison commerciale de fret à l’ISS pour le compte de la NASA, et le vaisseau, entièrement automatique, a livré plus de 450 kilos d’équipement, de fournitures et de provisions et ramené plus de 750 kilos  d’expériences scientifiques et des matériels usagés sur Terre. Un début formidable!

La conquête spatiale est moribonde de nos jours, faute de rêves surtout, mais aussi de budgets car les grandes puissances préfèrent dépenser leurs milliards dans des guerres sans fin… Depuis quelque temps, la Chine est officiellement sur les rangs pour reconquérir la Lune (en 2013 pour un vol automatisé, vers 2025/2030 pour un vol habité) et je croise les doigts pour qu’ils le fassent comme prévu: j’aimerais voir ces images en direct!

Finalement, même si personne n’en parle actuellement, ou si peu, certains continuent de tracer de nouveaux chemins vers les étoiles et quand je vois leurs exploits, de me faire rêver!