L’amour est dans le pré, c’est vachement bien

Publié le 4 juillet 2012 par Dracko. 6 Commentaires

Et voilà le grand retour des fermiers sur M6, les quatorze agriculteurs de la saison 7 de l’Amour est dans le pré sont de retour dans nos salons. J’avais en son temps fait le résumé des portraits, je vous invite à relire la première partie des portraits des fermiers et la seconde partie de ces mêmes portraits pour vous mettre dans l’ambiance…

Ce soir c’est donc le dépouillement du courrier reçu et les premiers “speed dating” de nos candidats. Autant vous le dire tout de suite, ça va frétiller dans les pantalons des fermiers et comme chaque année la bave à la bouche nos braves candidats vont sélectionner sur photo avec le coeur, des prétendantes pleines de belles qualités physiques humaines et avec de grandes bouches. Comme chaque année aussi, ils ont tous reçu des tas de lettres parfumées et enrubannées, de toutes les couleurs, et même des mails, peut être même dans des enveloppes timbrées vu le niveau général habituel…

C’est Michel Edouard, qui fête ses 54 ans ce soir et ouvre le bal en mode double plâtre et charentaises. J’en reste sans voix, c’est du très gros niveau d’entrée de jeu, ambiance cascades et effets spéciaux de rigueur pour cette nouvelle saison semble-t’il. Il a l’honnêteté de dire qu’il s’est lui même trouvé bizarre lors de la diffusion de son portrait, ce sera un des rares moments de lucidité de l’émission, mais ça ne va pas durer…

Dans la foulée, c’est Thierry, dit le rougeaud, qui est monté à la ville. Malgré ses 60 ans du dehors, il confirme qu’il n’en a toujours que 43 du dedans mais parait encore plus vieux que la dernière fois, je ne sais pas si il va arriver à la fin de la saison à ce rythme là…

Le beau Philippe s’est coupé les cheveux, expliquant que les gens le prenaient pour Pierre Bachelet. C’est magnifique, nouveau look pour une nouvelle vie, maintenant il ressemble à Pierre Bachelet sans cheveux…

Là, on ne sait pas vraiment pourquoi, mais sans doute juste pour nous casser les oreilles, Jeanne la basque se met à chanter. Enfin, quand je dis chanter, je me comprend, elle massacre un truc qui déjà à la base est bien pourri, les mots me manquent, horrible étant très loin de la réalité.

Que dire de Dany l’aubergiste accordéoniste qui pense recevoir au moins cinq cent lettres car il en a déjà reçues plus de cent chez lui? D’insultes très certainement, autrement je ne vois pas, mais la voix off ne nous en dira pas plus. Mais bon sang, qu’est ce qu’ils ont ce soir à nous gonfler avec leurs chants traditionnels? Le Dany s’y colle aussi avec des “yalalalalouhihé” qui rendent fou! Mais zut alors, qu’on lui prenne ce foutu d’accordéon, c’est plus possible là!

Bertrand - Calendrier nuMais tout ça, c’était avant le drame… Bertrand dévoile qu’il a posé nu dans le calendrier des jeunes agriculteurs. J’ai vomi… Il est gentil Bertrand, on l’aime bien au village, mais il vaut mieux le voir de loin, en photo, que de près et avec le son, alors nu, voilà quoi…

C’est ensuite Annie qui apparaît, et Karine lui annonce que depuis la diffusion de son portrait, elle reçoit un poème par jour, du même type. Si j’avais été Annie, je me serais cassé en courant, c’est clair qu’on tient notre psychopathe et c’est tombé sur elle…

Thierry au triThierry est ému, il avait peur de pas recevoir de courrier “à cause qu’il habite en Normandie”… C’est marrant, ce n’est pas forcément l’inconvénient majeur qui me saute aux yeux… Alors Thierry, il fait des petits tas et des marques jaunes (pas de blagues sur les marques jaunes, j’ai un coeur quand même). Thierry voudrait inviter toutes les femmes à la ferme, mais son top à lui c’est une artiste peintre qui aime la récup. Car Thierry, on le surnomme Louis la Brocante ce qui vous en conviendrez, est la définition de la véritable classe. Bon, je ne vous cache pas qu’il me fait peur par moments et pendant qu’il fait son petit tiercé, au titre de la cerise confite sur le gâteau, Thierry nous fait profiter de son rire enchanteur… Un vrai beau moment de poésie et ce n’est que le début, son “speed dating” va nous transporter dans un autre monde, loin, très loin…

Distribution du CourrierNous retrouvons Bertrand qui en avait marre des plans cul et voulait se marier (la bague et la bringue, toussa, toussa). Une telle honnêteté fait que c’est celui qui a le plus de courriers et qu’il va beaucoup se baser sur l’apparence, ne pouvant pas lire toutes les lettres. Mais des lettres l’ont touché, grâce à l’application dans l’écriture et tout. A la marge, les photos en maillot de bain l’ont pas mal touché aussi et de Valérie à Caroline, elles sont toutes en mode duck face sur les photos, on se croirait sur Facebook! Bertrand a hâte de rencontrer toutes ces filles et puis sa mère a repassé son unique costume tout neuf!

Annie a passé la journée à faire le tour des tables et garde tous ses prétendants, découvrant en même temps que nous la tête de Christian, le psychopathe l’artiste qui a écrit une lettre par jour (et il semble qu’il ne parle que de lui dedans)… Elle a par contre un énorme coup de coeur pour Guy qui en plus d’être beau, aime les chevaux, c’est formidable.

Michel Edouard ignore Karine le Marchand dix bonnes minutes, un grand moment de solitude… Jeune puceau de 54 ans, Karine le Marchand l’énerve un tout petit peu, prévenons  donc dès à présent la future gagnante qu’elle va prendre cher être aimée très fort…
Il lit pendant des heures et note le poids et la taille des prétendantes au point que je me suis demandé si il allait les peser tout l’été comme dans les Bronzés…

Philippe Bachelet est déçu, il n’a reçu que des lettres de vieilles et il cherche une petite jeune pour tirer un coup la rendre heureuse. C’est le vrai vieux beau, il me rappelle le crétin de Porquerolles, un médiocre de la saison passée, toujours enclin à faire des phrases dont lui même ne comprenait pas le sens. En fin de journée il s’est fait une raison, il va devoir se faire des vieilles, qu’à cela ne tienne, il va falloir rentrer dans les frais alors il en prend dix, le maximum autorisé.

Joseph (l’un des jumeaux) pensait avoir plus de courrier alors ce soir il est limite suicidaire… Une lettre l’a touché, c’est une petite jeune. Une deuxième, c’est une autre petite jeune… Il a faim et trouve qu’en photo elle est belle, et puis elle aime le mauve et le bleu et comme le bleu c’est sa couleur à lui, c’est trop bien, ils vont pouvoir faire plein de petits jumeaux bleus… Une des prétendantes lui écrit qu’il ne faudrait pas qu’ils échangent leur place avec son frère car elle n’est pas physionomiste et ce serait délicat. Je pense qu’elle gagnerait du temps en proposant un plan à trois directement, le fermier n’est pas farouche et ceux de M6 sont toujours des morts de faim… Rémi (l’autre jumeau) a peu de courrier aussi, mais a eu un coup de coeur avec une Patricia.

Pendant ce temps là, Patrice parcourt ses nombreuses lettres, dont des femmes mariées qui lui font des avances, c’est un gros succès pour le Patrice et  pourtant je suis persuadé qu’il est pénible dans la vie. Ce soir, il a trié par rapport aux fautes et à la régularité des lignes d’écriture, même si une est sauvée par son beau sourire, une autre parce qu’elle a écrit à la plume… Une troisième est contrôleur des impôts (si c’est à Rennes, elle pourra nous parler de l’ancien benêt de service). En résumé, Patrice est déjà très lourd, je ne le sens pas du tout…

Solange, la corse au père bizarre, est heureuse de tant de lettres. Guillaume et Christophe sont ses coups de coeur: gentils, drôles et tout bien comme il faut… En même temps, j’imagine mal un type écrire en disant qu’il est un gros connard qui veut tirer un coup en passant à la télévision…

Echanges de LettresIl s’avère qu’au final, Dany a reçu peu de lettres, alors il fait le tour des popotes et trouve les photos lettres des demoiselles reçues par Jacky très bonnes belles. En dehors du fait qu’il va nous faire chier ravir toute la saison avec son accordéon de merde, il est persuadé qu’il donne du plaisir aux gens tous les week-end avec son instrument… Il a surtout reçu une lettre qui dit “qu’il donne du bonheur aux autres mais qu’il est triste dans sa tête”. Ca lui plaît bien comme phrase, alors il va la garder. S’il est seul c’est parce qu’il est trop généreux de la vie… Et la marmotte, on en parle de la marmotte? Je tiens à vous informer que si il se grise encore et sort son accordéon, je peux me dévouer pour lui balancer une grosse tarte dans sa face…

Quand à Bruno, le pépiniériste viticole, il a reçu des tas de lettres et en aura pour deux mois à lire des courriers. Lui il fait simple, il ne veut plus de gosses, alors il ne prend que les femmes qui en ont déjà et ensuite, il se base sur les photo pour “faire sa chasse”! Classe et élégance, le Bruno est au top.

Jeanne HeureuseJeanne est contente d’avoir du courrier, il faudrait que quelqu’un se dévoue pour lui dire que c’est un peu le principe du truc… Accessoirement, Karine le Marchand lui donne un tas de lettre de Karine pour son fils, le Tanguy brun ténébreux  basque…

Pour le modeste Hugo, qui espérait une dizaine de lettres, ce sera le cas, mais c’est limite… Il a quand même un vrai coup de coeur pour Elodie qui lui a fait un joli montage photo pourri, une lettre origami en trois plis et un poème ridicule. Tout ça dans la même enveloppe, c’est au choix un véritable challenge ou simplement un pari perdu, j’hésite…

Pierre, Armagnac man, cherche la femme de ses rêves et semble jouer sa vie ce soir! Il craque sur une Véronique, qui aime l’opéra et le hip hop et puis tout le reste aussi. Une fille simple et tellement éclectique qu’immédiatement  je pense à Tournez Ménages des Inconnus… Hâte de la voir celle-là car pour peu qu’elle fasse aussi du rock acrobatique sur de la country et ce serait la femme idéale…

Le dépouillement est terminé, vont arriver enfin les premiers “speed dating” et ce soir, comme les années précédentes, attention les yeux… Le salon agricole est officiellement ouvert, les belles laitières vont faire leur entrée! La seconde partie de cet article arrive, ne partez pas!