L’élégance du Hérisson, Muriel Barbery

Publié le 24 février 2012 par Dracko. 4 Commentaires

L élégance du HérissonSur les conseils d’une Amie, qui m’a par la même occasion prêté le livre, je viens de lire L’élégance du hérisson, un roman superbe dans un univers qui semble tellement banal qu’il est difficile en lisant le quatrième de couverture, d’imaginer pouvoir plonger dedans.

Et pourtant, c’est un véritable plaisir que de découvrir le quotidien de Renée, une concierge qui cache à tous son érudition, tout comme son goût des belles et des bonnes choses. Elle se terre dans sa loge depuis des années, cherchant par dessus tout à passer inaperçue, à ne pas éveiller les soupçons, ne jamais laisser transparaître son jardin secret. Pour cela, elle joue son rôle de concierge bourrue et peu causante, poussant à l’extrême toutes les caricatures connues. Elle sera pourtant percée à jour par une petite fille perturbée et un nouveau locataire asiatique. Je n’en dis pas plus sur l’histoire, ce serait risquer de gâcher la lecture de ceux qui seront tentés par la découverte de ce livre.

L’élégance du hérisson est le second roman de Muriel Barbery, qui a une façon d’écrire peu naturelle dans sa forme ou les mots employés, des termes et des expressions complexes, des références fréquentes aussi, ne laissant aucun doute sur son agrégation de philosophie.

Je n’aime habituellement pas trop cette façon d’écrire lorsqu’il s’agit de ce genre de romans, mais les premières pages passées, je me suis pourtant passionné pour cette histoire qui à de nombreuses occasions permet de se poser un tas de questions. De réfléchir à la vie, aux gens, aux autres, au temps qui passe, aux occasions perdues ou gâchées. A tout ce qui fait une vie. A ce qui fait que pendant un certain temps nous sommes dans ce mouvement sans même y prendre garde. Que bien souvent notre attention n’est captée que trop tard alors que toutes les choses vécues, même les plus infimes, avaient de l’importance. Une importance que nous n’avons trop souvent pas perçue au bon moment. Bref, beaucoup de choses vont vous passer par la tête au fil des pages. Beaucoup d’émotions surtout.

L élégance du HérissonUn film, Le Hérisson, a été tiré du roman, avec Josiane Balasko dans le rôle de Renée. Je l’ai visionné quelques jours après ma lecture et l’ai trouvé très moyen, pas du tout prenant ni touchant en comparaison au livre. Beaucoup de choses ont été coupées dans le film et cela enlève trop d’éléments indispensables. J’avais une impression de ne pas comprendre l’enchaînement des choses et elle ne m’a pas quittée de tout le film. Comme si les séquences n’avaient ni queue ni tête, les choses arrivant sans très bien savoir pourquoi, trop de raccourcis je pense. Bref, pour moi, ce fut une grande déception alors qu’il y avait une belle matière pour une belle histoire.

En résumé, je vous engage à dévorer L’élégance du hérisson, mais son adaptation fait presque retomber toute la magie des mots par sa platitude.