L’Amour est dans le pré, peur sur La Poste

Publié le 29 janvier 2012 par Dracko. 11 Commentaires

Me voilà, très en retard mais de retour pour la seconde émission de présentation des nouveaux candidats et M6 ne nous déçoit pas avec cette deuxième et dernière vague. Le niveau se confirme, cette année nous allons avoir du bien lourd, plus aucun doute ne subsiste sur le potentiel général de cette saison 7.

Karine le Marchand arrive dans une robe blanche très sobre, elle est si bien habillée que pendant quelques secondes, je me demande si je suis bien devant la bonne émission. Pas longtemps, le doute dure moins d’une minute, dès qu’elle parle je suis rassuré…

Amour est dans le Pré - PatriceNous commençons par nous rendre en Gironde, chez Patrice, un apiculteur bio de 42 ans. Alors lui, il a bien compris que la seule chose qu’il est certain de trouver avec cette émission, c’est une bonne publicité gratuite. Patrice nous vante directement les mérites de sa production et permet par la même occasion de retrouver Karine le Marchand dans son état normal, comparant l’odeur du pollen à celle de l’artichaut… Mais, lassée de tant de romantisme et de culture, elle lui lance un vigoureux “tu vas me les montrer maintenant tes abeilles?”. Mais oui Karine, calme-toi, reprend donc un peu d’artichaut ça va te détendre.

L’été, Patrice fait les marchés et les foires et à part ça, il s’occupe seul de ses quarante ruches, alors c’est plus fort que lui, dès qu’il a la parole il se relance dans un cours magistral sur les abeilles, nous parlant des 3000 oeufs qu’elles pondent par jour et de leurs trois semaines de vie. Karine le Marchand tend l’oreille quand il aborde la vie de la reine des abeilles qui possède une spermathèque personnelle. C’est ainsi qu’elle se tape tout ce qui bouge en peu de temps et stocke pour plus tard! Karine le Marchand est perdue dans ses pensées, se demandant peut être s’il y a moyen d’aménager la même chose à la maison…

Mais revenons à Patrice qui a une fille de 8 ans et vit dans un beau chalet en bois. Patrice aime les virées en moto, la batterie, et il est fan de l’Afrique où il a vécu. Patrice quand il parle, il prend sa grosse voix, ça fait viril et posé. Enfin lui il y croit en tout cas… Il nous explique qu’il peut être froid et rude, mais qu’il est surtout un grand sensible et un véritable gentleman. Il se trouve réservé au fond, centré sur lui-même, et que même parfois, cet auto-enfermement est source de critiques. Il manque juste un canapé dans le pré de Patrice…

Marié durant dix ans, Patrice s’est fait larguer, ce qui étant donné son air hyper chiant pédant, n’étonne que lui, et peut être sa mère. Les enfants ce n’est pas un problème, il peut agrandir le chalet. Ce qu’il veut c’est avant tout trouver l’amour, le vrai, pouvoir donner et recevoir. Car Patrice qui s’est souvent interdit l’amour, n’a pas de critères physiques, il cherche simplement une femme de 35 à 45 ans. S’il a eu beaucoup d’expériences différentes, il trouve que butiner ça assèche le coeur.  Bon, effectivement, il est nul en anatomie, mais Patrice c’est avant tout un poète, c’est beau comme du Jean-Claude Dusse dans le texte…

En tout cas, il a un regard étrange et je suis certain que nous allons avoir des surprises avec lui.

Amour est dans le Pré - BrunoAllons maintenant dans le Vaucluse, près d’Orange, avec Bruno, pepiniériste viticole de 44 ans. Karine le Marchand a retrouvé une de ces robes dont elle a le secret (secret que personne ne cherche à percer, qu’elle dorme tranquille…). C’est donc en mode années 1980, avec des fleurs et des couleurs criardes qu’elle apparaît. C’est juste beurk…

Bruno était métallurgiste et menuisier avant de racheter l’exploitation à son ex-beau-père en 1992. Né a Madagascar et arrivé en France à 13 ans, Bruno qui a décidé de ne plus perdre de temps, attaque direct avec Karine le Marchand en lui parlant de ses bouts. Elle semble touchée et lui répond tout naturellement que “quand tu as des bouts de cette longueur là c’est parfait”. La chaleur monte, l’ambiance est torride…

C’est de bois de vigne porte greffe que s’occupe notre fermier, mais il sait aussi profiter de la vie et va donc deux fois par semaine danser la salsa. C’est marrant car il n’a pas du tout le look à danser la salsa, comme quoi… Il dit qu’il est chasseur aussi, et là ça colle par contre! Et puis il ajoute que c’est beau la chasse, ce n’est pas que tuer, c’est les balades aussi. J’ai envie de lui dire qu’il peut se balader sans fusil, mais je le sens pas super à l’écoute, et puis il a un fusil, lui…

Marié durant 20 ans, il a deux filles adultes et est séparé depuis 5 ans. Il met ça sur le compte de sa réserve naturelle, il a du mal à s’ouvrir. Comme ils n’est pas très grand, il la voudrait entre 1,55 et 1,70m, mince et féminine, et puis plus jeune c’est mieux. Cette année, ils sont tous sur la même longueur d’onde, ils veulent de la chair fraîche, on en voit pas beaucoup dans leurs campagnes, ils ont faim… Il affirme aussi que les cheveux ou les yeux, il s’en fiche, mais je suppose qu’il préfère tout de même qu’il y en ait des cheveux, et que les yeux soient deux et identiques…

Mais par dessus tout, Bruno pense qu’il vaut la peine d’être connu et sur ce point je suis d’accord car il sent les cadavres au fond du jardin secret à plein nez…

Amour est dans le Pré - SolangeAllons maintenant faire un tour en Corse du sud, à une heure d’Ajaccio, pour rencontrer Solange, 34 ans, qui cultive des plantes aromatiques. Karine le Marchand, perspicace à mort lui demande tout de suite si elle “fait des herbes aromatiques”. Elle rajoute un “je suis nulle, je te le dis tout de suite”, j’ai envie de lui répondre que c’est gentil de préciser, mais qu’on sait, merci…

Il faut savoir que Solange habite avec son papa car elle est revenue à la ferme après une expérience de vendeuse en boulangerie sur le continent. S’enfuir pour être vendeuse en boulangerie, sur le continent en plus, quelle aventure, c’est une véritable rebelle la Solange…

En tout cas, elle est revenue de ses belles aventures au fournil et  Solange commence par une maxime, venant de son papa et nous dit que “le plus important ce n’est pas ce que tu gagnes, c’est ce que tu dépenses”. Autrement dit, c’est un peu la dèche chez Solange et son papa, mais si elle est fauchée, elle n’en est pas moins honnête, les prétendants savent donc où ils mettent les pieds. Solange est simple aussi et toujours de bonne humeur bien que tête en l’air et têtue, et puis elle est aussi végétarienne. Je sais, ça n’a rien à voir, mais j’avais envie de le placer quand même et puis c’est tout!

Il y a plein de vieux bus rouillés dans la ferme, répartis un peu partout sur le terrain. Car avant d’avoir construit sa maison, le papa de Solange et toute sa famille habitaient dans ces vieux bus, survivant du mieux possible sans le sou. Karine le Marchand, qui a décidé de ne rien rater, instituant cette année un championnat de boulettes, lui demande si ses parents sont pas un peu baba-cool. J’ai envie de lui dire que si elle suivait un peu, elle saurait que fauchés serait plus approprié quand à la raison du choix de vie façon bus…

C’est alors que se dévoile le papa de Solange et c’est un peu le Meetic de la dèche pour la pauvre Georges, un célibataire de 65 ans, qui ne pensait pas tomber si bas. Cette année M6 se fait le père aussi, bonne pioche, on a presque la famille au complet… Je retiens que Georges n’aime pas le déodorant, il aime les odeurs naturelles. Fauchés et dégueulasses, quelle splendide publicité pour l’Île de Beauté, bienvenue en Corse les amis… Georges son genre c’est toutes les femmes, il n’est pas compliqué, il faut juste qu’elle pue quoi…

Bref, après cette rencontre surréaliste, Solange passionnée de peinture nous emmène près d’une belle rivière pour se confier un peu plus. Elle se dit douce et agréable à vivre, elle n’aime pas les minauderies et n’est pas vraiment romantique, mais attentionnée et tactile. Capable d’un regard noir ou coquin, suivant l’humeur, elle cherche un homme honnête, ayant du bon sens et surtout du répondant. Car Solange aime les rapports de force au début d’une relation, elle aime tester l’autre. Solange a vécu deux histoires importantes, mais est seule depuis un an. Solange est en manque, le physique dudit prétendant a donc peu d’importance. Par contre, elle le rêve plutôt brun et grand et ne veut surtout pas qu’il lui écrive une lettre enflammée, mais qu’il éveille sa curiosité.

J’espère pour son prétendant qu’il arrivera un jour où elle a le regard coquin et se sent tactile, sinon il va avoir une soirée cuir et latex… En même temps, c’est cool, allez sortez les cravaches!

Amour est dans le Pré - Dany

Un accordéoniste ne se cache même pas dans cette image…

Partons maintenant dans le Doubs, avec Dany, 34 ans, éleveur laitier et heureux propriétaire d’une auberge pouvant accueillir une centaine de personnes. Et surtout, c’est déjà l’hystérie rien qu’en le disant, roi de l’accordéon pour animer les soirées. Et puis si je comprends bien, les matinées aussi, les journées, et puis toussa toussa…

Il y a de tout dans sa ferme, des lapins, des brebis, des vaches, c’est le paradis des animaux cet endroit, c’est tout mignon. Ah non, Dany nous précise avec un grand sourire bien niais, que tout ça on le mange… Bon, ben voilà, ça calme… Barrez-vous les lapins, fuyez tant qu’il est encore temps!

Dany arbore une superbe tenue aux couleurs de son auberge, magnifiquement brodée. C’est si beau qu’on en pleurerait presque. Il enfonce le clou en nous disant qu’il ne peut pas se passer de son instrument, et qu’ils sont 17 de la famille à jouer de l’accordéon, sauf papa, qui a les doigts trop gros. Je remercie mère nature, c’est toujours un de moins… Vous imaginez vous 17 accordéons dans la même pièce, déjà ça craint, mais si ils jouent tous en même temps, c’est un appel au suicide collectif ça, non? Pensez-y le jour où vous entendrez parler d’un incendie dans une auberge des montagnes jurassiennes…

Dany pense qu’il est célibataire car il se donne un côté macho quand il joue de l’accordéon. Je ne vous cache pas que je ne suis pas complètement convaincu par cet argument, mais j’ai énormément d’autres explications par contre…

Notre fermier est un incompris, passionné de Mike Brant et de  Joe Dassin… Et maintenant qu’il en parle, je me souviens que le premier s’est suicidé et que le second a fait un arrêt cardiaque, alors pour peu qu’un accordéoniste soit dans le coup, ça expliquerait pas mal de choses… Je vais enquêter sur Claude François dès demain, il y a peut être une ampoule innocente à qui on a gâché la vie…

Et tout à coup, c’est l’apothéose, un numéro de charme qui va faire venir à lui des milliers de lettres de prétendantes en folie. C’est le moment de l’arrivée d’un car plein à ras bord de retraités. Un rêve pour toute femme, un tas de petits vieux qui la plupart du temps ne respectent rien ni personne, font plein de bruit et sentent un peu le renfermé. Quelle belle journée nous allons vivre, si ça ne vous donne pas envie de venir, je ne comprend pas…

L’auberge, vue de dehors, c’est super moche. Vue de dedans, on regrette très vite l’extérieur. C’est dans une salle pleine des sus-dits petits vieux qui parlent très fort, et donc dans un bruit déjà horrible que Dany nous révèle son secret pour régaler ses clients. Non content d’utiliser les produits de sa ferme (mais courez donc les lapins!), il  s’occupe de l’ambiance musicale en jouant de l’accordéon, sa première et si belle passion. Il se met alors à jouer et chanter une composition personnelle, très très personnelle même, à grands coups de “Yalalaiou…Yalalaia…”. Mais bon Dieu, il n’y a pas un vétérinaire dans cette campagne? Dans certains cas l’euthanasie est une délivrance… Franchement, c’est possible que des gens payent pour subir ça? C’est hyper masochiste un petit vieux quand même! Pour ma part, à cet instant précis, je repense au fait qu’il se trouve beau et trop macho quand il joue…

Dany qui a une fille de 5 ans nommée Léana, nous explique ensuite qu’il a préféré sa ferme à sa femme. Au moment où il nous dit cela, je ne sais pas ce qui est pire entre sa tête et sa veste avec son nom brodé dessus. Je me dis juste que sa pauvre ex-femme a dû beaucoup souffrir, et que ce n’était pas une séparation à l’amiable, mais plus certainement, avec l’aide de vrais amis, une évasion courageuse…

Dany cherche maintenant une femme avec un ou deux enfants pas plus, qui soit grande et mince, “parce que j’l’dis tout de suite, avec un cul comme ça, c’est pas la peine”… Comme vous le notez, la douce poésie de l’accordéoniste nous rappelle les belles paroles de sa composition personnelle évoquée un peu plus haut. Dany est donc tout en charme et élégance, ce n’est pas pour rien qu’il vient de nous dire juste avant qu’il est très romantique… Il voudrait aussi qu’elle ait le visage fin, sûrement pour compenser le sien…

Un très bon candidat ce Dany, une excellente tête à baffes. Un conseil tout de même, repérez bien le bouton “mute” sur votre télécommande, il peut vous sauver la vie…

Amour est dans le Pré - Michel EdouardEn route pour la Charente, chez Michel-Edouard, 53 ans, céréalier et producteur de Cognac.

Se sentant encore jeune et en forme, il a quitté l’école à 14 ans et s’est installé à 23 ans, seul, avec ses économies, avant de voir sa ferme brûlée en 1989. Autant le dire tout de suite, Michel-Edouard semble être quelqu’un de bien, mais c’est un peu le Pierre Richard de la ferme, le chat noir des plaines…

Chez lui, tout est bien rangé, il est soigneux, car comme tous les vieux garçons, c’est soit ça, soit la crasse maximum version “C’est du propre”. Même s’il a neuf frères et soeurs, il ne veut pas d’enfants, il pense que c’est trop tard pour en profiter. Il n’a pas tort, et en plus je milite depuis la création de cette émission pour que les participants ne soient pas autorisés à se reproduire…

Karine le Marchand part en quête d’un endroit tranquille pour se poser, et tout à coup, elle est sous le charme de ce qu’elle voit et lance un “oh, regarde…”. Michel-Edouard la regarde une demi-seconde, un peu de pitié dans l’oeil, avant de lui répondre “oui, ça c’est une botte de paille”. On sent très bien que le “connasse” n’était pas loin, mais il est bien élevé notre fermier…

Bon à coté de cela, il parle peu et n’allant pas vers les gens car il est très timide, il ne sait pas draguer. Sauf aujourd’hui car c’est un bon jour, comme quoi, on a du bol quand même! Michel-Edouard était le bouc émissaire à l’école et se dit encore marqué. On se dit que ça se voit… Même s’il a eu quelques histoires sans lendemain, aujourd’hui il cherche une femme qui prend soin d’elle, qui aime les fleurs et son intérieur et puis “bavarde comme toi” qu’il dit à Karine le Marchand. S’il savait…

Avant il était très exigeant, maintenant il est juste à la bourre niveau femmes et donc beaucoup plus tolérant, il faut simplement qu’elle ait entre 38 et 48 ans et soit plutôt mince. Et puis Michel-Edouard, affirme qu’il est tendre quand on se connait, ce qu’il cache bien quand même…

Amour est dans le Pré - Annie

Si tu es un homme d’affaires de Paris, vient me rejoindre…

En route pour l’Eure et Loire, à deux heures de Paris, chez Annie, 56 ans, éleveuse de chevaux depuis 34 ans. Annie travaille 15 heures par jour, ce qui en soit doit déjà faire rêver tous les prétendants, surtout ceux ne voulant pas la voir de la journée.

Dans le milieu hyppique, on s’habille beaucoup et bien pour sortir. Je demande à voir le résultat, le peu que j’en vois aujourd’hui me laisse à penser qu’il n’y aura pas de juste milieu entre le très bien et le n’importe quoi. J’ai un peu peur car du très bien dans cette émission, j’ai beau chercher, je n’en ai pas de souvenirs…

Annie profite d’une vie mondaine riche, et n’ayant pas vu le temps passer, elle n’a pas d’enfants et maintenant, elle ne veut plus se tromper mais craint de rester seule. Elle a connu une vie amoureuse tumultueuse, entretenant toujours de bonnes relations avec ses ex. Elle nous le dit avec l’oeil brillant, c’est louche… Bon, j’ai le sentiment qu’Annie est une véritable chaudière. Pas belle, certes, mais tout feu tout flammes quand même!

Maintenant Annie ne veut plus se tromper, et admirant les gens intelligents, elle voudrait un homme de tempérament. Surtout pas un type qui se vautre devant un match de foot à la télévision, mais un homme actif qui sort dans la nature. Et puis Annie, elle aime les hommes en costume cravate, comme “les hommes d’affaires de Paris” par exemple. Le physique est peu important, mais elle a quand même un modèle d’homme idéal, et là on essaye de ne pas éclater de rire… Le beau gosse type pour Annie c’est juste LE playboy de TF1, le roi de l’information, rien d’autre que Jean-Pierre Pernault… Bref, Annie veut un vieux beau friqué pour la sortir.

Annie, a été fiancée six fois, sans jamais aller jusqu’au mariage car elle est très croyante. Bon, pas au point d’attendre le mariage pour consommer si j’ai bien compris, mais très croyante quand même…

Amour est dans le Pré - HugoNous terminons cette émission dans le Gers, chez Hugo, 28 ans éleveur de vaches depuis 2009 et passionné par les animaux.

Hugo a commencé dans le monde du cheval et a saturé des gens qui en font partie, trop de snobs à son goût. C’est un sanguin qui n’aime pas l’injustice, alors comme il dit, il ne gueule jamais, il s’exprime. La nuance est subtile…

Hugo habite chez ses parents, suite à une séparation après 5 ans de vie commune. Il annonce tout de suite qu’il veut acheter une maison avec sa future femme. C’est une bonne idée de le préciser car la rencontre avec sa maman, Danielle, et ses tortues dans le jardin, qui sont sa passion, ça fait un peu peur là tout de suite…

Hugo est sociable mais soupe au lait, même si ça passe vite. Autrement dit, Hugo il tolère les gens qui ne l’emmerdent pas sinon il les met dans un trou au fond du jardin… Et surtout, il ne faut pas le réveiller en ouvrant les volets ou en allumant la lumière, car ça fait mal aux yeux et ça le met de mauvaise humeur. Hugo c’est un peu un Gremlins on dirait…

Mais quand même, il est généreux, chasse, fait du ski et aime le cinéma quand il ne fait pas la fête avec ses amis.

Sa future dulcinée devra surtout savoir faire les gâteaux et aimer l’agriculture. Il veut qu’elle ait les cheveux longs, soit féminine et fasse attention à elle. Si elle fait moins de 1,72m et qu’en plus elle est mince, avec un caractère souple, et qu’elle travaille, il sera enchanté de l’accueillir si elle n’a pas d’enfants.

Hugo sait ce qu’il veut, et je le vois plus devant un match de foot que devant un bon livre, mais je peux me tromper, nous ne sommes pas à l’abri d’une surprise…

Voilà, c’est la fin de cette présentation. Pour le moment, même si deux ou trois se détachent du lot, beaucoup ne sont pas super marrants et j’espère que leurs talents vont éclore durant l’aventure comme chaque année. Je vous laisse faire vos jeux car quand même, en regardant ces belles têtes de champions, rien ne va plus…