Gérard Darmon, On s’Aime

Publié le 3 octobre 2011 par Dracko. 4 Commentaires

Suite à mon article sur l’émission “On n’est pas couché”, je reviens comme annoncé, sur Gérard Darmon, car c’est non seulement un acteur que j’aime beaucoup, mais aussi un excellent chanteur. C’est aussi quelqu’un qui m’a toujours donné l’impression d’être profondément humain. Il a un sens de la vie et des autres qui me touche, et je me trompe peut être, mais j’ai toujours pensé que c’était quelqu’un dont j’aurais aimé être l’Ami.

Gérard DarmonNé à Paris, le 29 février 1948, Gérard Darmon a traversé les époques et vécu une carrière pleine de succès, de passages à vide, de nouveaux succès, de rencontres et surtout de copains. C’est un homme d’amitiés, qui lorsqu’il parle le fait avec le coeur et donne le sentiment de connaître la valeur des choses et des gens. Il est Humain tout simplement.

Fin 2008, il a sorti son troisième album “On s’aime”, et c’est cet album qui m’a donné envie de faire ce court article sur lui. J’ai découvert par hasard qu’il chantait, et la première fois que je l’ai écouté, j’ai été étonné par la musicalité et les textes de cet album. Les notes sont belles, tout comme les mots posés dessus, et le tout à un goût de nostalgie qui me touche. Marc Esposito à l’écriture et Marc Lavoine à la composition font des merveilles, même Pierre Palmade brille en écrivant les paroles de “And The Winner Is”. Je suis étonné de voir que cet album a été très peu médiatisé, c’est réellement dommage car il est bien meilleur que de nombreux navets diffusés en boucles sur toutes les antennes à longueur de temps. En ce moment par exemple, c’est une énième comédie musicale, mise en scène par le chorégraphe de la Star Academy et sentant très fort le coup marketing…

Voilà, je ne voulais pas parler du comédien que tout le monde connait, de la Citée de la Peur au Coeur des Hommes,  mais de l’homme un peu et du chanteur beaucoup. Je trouve qu’il utilise sa voix formidable de la plus belle façon qui soit.

Vous pouvez trouver l’album sur Amazon ou sur iTunes par exemple (ce sont des liens directs, n’hésitez pas à écouter gratuitement les extraits disponibles).

Celle-ci est très belle And The Winner Is

 

Je voudrais remercier ma mère
Qui m’a nourri, qui m’a puni
Je voudrais remercier Molière
Qui n’a jamais reçu son prix
Dans cette cérémonie étrange
Où je suis nominé à vie
Je suis ému, tout se mélange
Je me lève et je vous souris

 

Refrain:
And the winner is : la vie
And the winner is : l’amour

 

Je voudrais remercier ma mort
Pour faire preuve d’autant de patience
Façon de conjurer le sort
D’avoir peur avec élégance
Je voudrais remercier l’ami
Qui sait mieux que moi qui je suis
Je l’embrasse et je lui dédie
Mes cuites et mon enfance aussi

 

Je voudrais remercier les femmes
Et la mienne en particulier
Tant de bonheur et quelques drames
Mais je ne suis que leur moitié
Un clin d’oeil à mes ennemis
Qui me font la gueule aujourd’hui
Sans eux, je crois que je m’ennuie
Alors je vais leur dire merci

 

Je porte la main sur le cœur
Et je vous salue encore une fois
Je garde le sourire et mes larmes
Je les garde pour moi

 

Et en mode rétro, ne pas rater Dans les Rues de ma Jeunesse


Disponible sur Amazon ou sur iTunes.