La Planète des Singes, Les origines, le film.

Publié le 20 septembre 2011 par Dracko. 2 Commentaires

La Planète des Singes - Les OriginesRetour sur une autre séance de cinéma plus trop récente à force de me dire que je vais en parler, mais allez, aujourd’hui j’en parle pour de vrai!

Je vous engage à consulter Allociné pour le résumé parce que je vais me cantonner à ma vision du film. J’ai horreur des gens qui racontent la fin d’un film ou gâchent le suspens, alors ne me lisez pas si vous ne l’avez pas vu!

Je suis une nouvelle fois allé voir un film qui, du moins sur le papier, ne fait pas réfléchir. La bande annonce laisse en effet supposer un énième film d’action avec plein d’effets spéciaux et une histoire bâclée. J’étais donc prêt à laisser mon cerveau aux vestiaires quand pris d’un doute, je me suis décidé à entrer dans la salle avec. Comme j’ai bien fait car même si les effets spéciaux sont toujours extrêmement présents, le film pousse à se poser des questions et présente finalement très peu de scènes d’action.

La Planète des Singes - Les OriginesLa première partie nous entraîne dans la vie des hommes, avec leurs bassesses, l’appât du gain et le peu de respect qu’ils ont pour la vie. Nous découvrons aussi la relation entre un père malade et son fils en quête de solutions. Cette relation à la vie posera les bases pour la suite, celle fait partie des moments les plus forts. Elle mènera directement à la seconde partie, celle qui nous met face à la vie d’un singe, César, rendu supérieurement intelligent par la création involontaire de son maître. Celui-là même qui devient alors son père adoptif. César découvrira la vie comme l’aurait fait un petit homme, à la différence qu’il ne peut jamais aller au bout des choses, ni se sentir libre. Il est différent, toujours caché et sa volonté de faire partie intégrante de la vie de sa famille humaine le poussera à se montrer sous un jour inquiétant pour les hommes. Ce court moment protecteur pour lui, effrayant pour les autres, l’entraînera vers la dernière partie du film. C’est alors la montée en puissance de César qui captivera notre attention, son évolution vers la conscience et la raison. Il en viendra à la rébellion, rendue inévitable par le comportement des hommes et l’arrogance qui les fait se sentir toujours supérieur et aptes à domestiquer tout autre être vivant. César, tel Moïse, conduira son peuple vers de nouveaux rivages, une vie meilleure.

La Planète des Singes - Les OriginesLa Planète des Singes - Les OriginesL’interprétation formidable d’Andy Serkis et le travail impressionnant des équipes de WETA donnent véritablement vie au singe. Les émotions véhiculées par le film sont plus le fait de ce personnage virtuel que des véritables acteurs humains qui, pourtant très présents à l’écran, en deviennent presque transparents. La palette des émotions de César est tout simplement hallucinante. Il est captivant et parfois très troublant tant il parait réel, stupéfiant dans ses attitudes et dans ce regard qui le fait paraître vivant. Les images de synthèses sont de plus en plus réalistes, il va devenir très difficile de discerner le vrai du faux dans peu de temps.

La Planète des Singes - Les OriginesIl y a un tas d’incohérences et de raccourcis dans le scénario, le rythme est plutôt lent et les fans d’action pure seront déçus. En dépit de cela, peut-être même grâce à cela, j’ai passé un très bon moment, sans voir passer les deux heures, alors je ne peux que vous conseiller d’y aller !