L’Amour est dans le pré, pas la finesse.

Publié le 24 août 2011 par Dracko. 16 Commentaires

L'Amour est dans le pré - KarineNouvelle émission avec nos rois de l’amour, toujours dans les prés et toujours avec des vaches. En tout cas celles qui ne sont pas déjà rentrées à la maison!

Une soirée qui commence avec Fabien, le cowboy solitaire de l’amour. Fabien a décidé de garder Séverine, mais il a aussi décidé qu’il parlerait pas, ou alors par onomatopées exclusivement. La voix off nous précise qu’en fait il parle peu pour cacher sa sensibilité. Force est de constater que c’était pas flagrant jusque là…
Moins d’une minute après, on constate qu’effectivement, il est sensible le Fabien, tout collé à sa belle dans le canapé. Ah ben non, en fait c’est pour son truc viril du weekend, son rituel de l’homme sauvage: le dimanche après midi il y a Walker Texas Ranger à la télévision… Déjà que j’avais des doutes sur les limites intellectuelles du gars, là, tout est dit, TF1 est aux anges, il y a plein de place dans la tête du Fabien pour vendre du coca…

Virgine les a laissés seuls, elle à décidé de se faire discrète, elle part. Bon, pas loin, non, non, faut pas déconner quand même, à 100m chez les parents de Fabien c’est bien déjà. Car Virginie elle est venue pour passer un weekend, pas pour rentrer, alors ça fait trois jours qu’elle fait le tour des copains de Fabien, criant bien fort qu’elle est célibataire, elle veut pas arrêter tout de suite, il en reste deux ou trois qu’elle a pas tenté. En fait, pour Virginie, c’est Meetic tous les jours à la ferme, c’est à se demander si elle ne serait pas grillée partout chez elle… L’idée est confortée par le fait qu’elle ait amené sa maison : un vrai déménagement. En fait, Virginie c’est la Tanguy des fermes, fallait pas l’inviter…

L'Amour est dans le Pré - Fabien et Séverine

Bon, toutes les bonnes choses ont une fin et Walker Texas Ranger aussi. Après une petite sieste de récupération, Fabien réussi à trouver une calèche! Je suis impressionné, avec la pénurie actuelle, il a des relations le Fabien. C’est donc parti pour un petit tour en amoureux. Ah, non, on me dit que Virginie est à l’arrière, pire qu’une tique. Fabien a réussi à trouver un dernier ami qui n’avait pas encore été abordé par le boulet de service, le malheureux se retrouve à l’arrière avec elle. Tout ça se passe sur la musique de Lou Reed, Perfect Day, la production ne respecte rien cette année!
Séverine se confie et on apprend que “dès le début, elle l’a bien senti Fabien”. Heu, Séverine, cette réflexion, ça a un rapport avec le mal de jambe de la semaine dernière ?

Arrive le soir, avec une Séverine qui s’est très bien adaptée à la vie de la ferme. Elle fait donc la vaisselle, pendant que lui est sur la canapé, avachi devant la météo les pieds sur la table, dans son plus beau tee-shirt, le moche.

Chez les parents de Fabien, Virginie est déçue de devoir partir, mais elle a fait le tour de tous les hommes à moins de 100km, ici aussi c’est mort… Elle décide de faire un beau cadeau à ses hôtes et c’est donc une superbe chorégraphie apprise je sais plus où, qui est offerte à nos yeux ébahis. Là, j’ai beau chercher comment décrire la scène, j’ai pas d’idée. C’est entre pitoyable et catastrophique. A la rigueur, il y aurait une merguez au bout d’une ficelle et une bouteille au sol, je comprendrais qu’elle se contorsionne comme ça, mais là, non, je vois pas. Elle se croit à un entretien d’embauche du Club Med la Virginie, comme c’est plus Meetic, elle la joue Pôle Emploi…

Pendant ce temps là, Fabien se confie à Séverine avec cette sensibilité dont nous parlions au début: “Tu m’appeleras vite fait, pas après 23h et pas jusqu’à 1h, vite fait quoi, le prend pas mal hein!”. La voyant triste, il trouve les bons mots pour la rassurer “tu sais ce qu’on dit, pas de nouvelle, bonne nouvelle”. Fabien, c’est vraiment le plus fort en amour!

On apprend ce soir que Séverine est enseignante dans un collège. Pauvres gosses. Bon, en dehors du fait qu’elle pense que les vaches brament, elle est peut-être pas totalement idiote. Mais quelle comédienne quand même, elle le fait super bien, c’est à s’y méprendre! En tout cas, la rentrée au collège va être formidable, elle a pas fini de regretter d’être venue la Séverine.

Le lendemain, c’est déjà l’heure du départ. On profite une dernière fois de la maison en parpaing de Fabien. Parce que chez Fabien c’est hyper travaillé au niveau de l’homogénéité: c’est moche à l’intérieur et laid à l’extérieur. Ajouté à ses fringues, ça fait mal aux yeux.

Séverine, qui vient de réaliser ce qui l’attendait en arrivant au collège, indique qu’elle est mobile, disponible et qu’elle aime bien le coin. Un au revoir aux vaches permet à Fabien de lui préciser qu’elles lui enverront une carte…

Fabien se fait beau pour la raccompagner à la gare, avec sa plus belle tenue de Cowboy. Sans oublier la touche personnelle avec dans sa voiture de cowboy, deux nounours sur le tableau de bord… Fabien et Séverine plus on les regarde et plus on pense que vraiment, c’est beau l’amour in the eyes of a ranger!

L'Amour est dans le Pré - Nathalie et Jean-MichelOn retrouve ensuite notre Jean-Michel et quand tu réalises qu’il 38 ans, et bien tu te sens beau.

On appréhende les premières images, mais il semble qu’il ne soit pas armé aujourd’hui. En fait, depuis la rencontre avec les chèvres, tout le monde trouve que lui et Nathalie semblent faits l’un pour l’autre. Ca tombe bien, il veut pas d’amie Jean-Michel, il veut une relation ou rien. Mais il “apcepe” le choix des filles.
C’est à ce moment de l’émission qu’on se rend compte qu’Alexandra déteste Nathalie. Elle lui conseille donc de rester, parce-que Jean-Michel c’est l’homme de sa vie. Nathalie, qui se sait vivante uniquement grâce aux caméras présentes, dit timidement que non, elle ne peut pas rester, ses biquettes l’attendent et puis elle a piscine, et tout et tout…
Alexandra insiste, “vous êtes pareils, il va bien trop avec toi”. Bon, ça suffit là, ça va un moment les insultes Alexandra!

Ce qui est certain c’est que Jean-Michel, il oubliera jamais le moment des chèvres, il était comme dans un rêve. Bon, pour le coup, on est pas insensible, on a un coeur, à force on à envie de lui dire: mais prend toi une chèvre, putain!

On assiste aussi aux confidences de Nathalie, elle parle tout bas, avec des yeux apeurés, la scène terrible de la cuisine est encore dans toutes les mémoires. Elle a parfaitement compris que c’est dangereux de contrarier Jean-Michel et tout d’un coup il braille “faut qu’on part absolument”. Alexandra continue à jouer avec les nerfs de Nathalie : “il est où ton prince”. A la place de Nathalie, je lui aurais déjà collé deux baffes à la pénible… 

Pour le départ, Jean-Michel a prévu les bouquets de fleurs ainsi qu’un magnifique tas de pneus, pour agrémenter le paysage, juste devant la ferme. Vraiment, Jean- Michel, ta campagne elle est magnifique.

Même si Nathalie, à court d’arguments nous sort un “on peut pas rentrer dans du 36 si on fais du 38”, Jean-Michel ne lâche pas l’affaire. Je me dis alors qu’on les reverra avant lundi, sur une autre chaine. Notez donc ce nouveau rendez-vous avec nos deux protagonistes, dimanche soir, sur la deux, dans “Faites entrer l’accusé”.

L'Amour est dans le Pré - Philippe et NinaA ce moment de la soirée, Philippe et Nina apparaissent tels Cendrillon et son Prince. L’étude de marché était bonne, le rêve de Nina prend forme. Nina, 37 ans, 2 enfants, dix valises et une palette de couleurs à faire pâlir les clowns du cirque Pinder.

Nina c’est aussi des tenues de fermière moderne. Il faut savoir que la mini-jupe pour les vaches, c’est idéal. Nina est maligne, elle a bien compris tout de suite qu’avec peu de tissu, on se salit moins. Avec une musique lascive, des plans maîtrisés du cadreur et le talent d’un réalisateur inspiré, on ne peut que s’émerveiller devant la nature naturelle de Nina. Jolies fesses donc…

Nina, elle trouve aussi que l’odeur des vaches, c’est spécial mais pas désagréable. Elle est donc en train de nous expliquer que la bouse c’est du Chanel N°5. Heu, Nina, le mode “folle de lui” c’est bien, mais fixe-toi des limites quand même, là ça commence à se voir… Elle demande donc tout naturellement à son Homme des nouvelles de la grosse vache de l’autre jour. Le Philippe, impassible du moment qu’elle couche avec lui ce soir encore, lui répond que la grosse vache c’est un taureau. Je me demande si on a les images de Nina en train de la traire cette grosse vache?

Nina a un problème avec les mots. Souvent, elle essaye de faire des phrases. Souvent elle n’y arrive pas… Il y a toujours un mot qui fait que ça fait vulgaire. Elle nous explique quand même que ses sentiments commencent à grandir tout doucement. Pour Philippe, les sentiments ça va bien merci, mais le reste grandit dangereusement. Avec de si grands sentiments, ils ne se cachent plus et se réveillent dans le même lit. Elle fatiguée et lui sentimentalement diminué…
Mais ce qui est important c’est qu’ils s’aiment et si on lui avait dit ça il y a dix ans à la Nina, elle y aurait pas cru. Et il y a neuf ans, ça passait?

La séparation arrive, sur le quai de la gare, c’est tristesse et bisous, alors Nina, derrière la vitre du train, fait un petit coeur avec ses mains. Il est aussi crédible que le précédent en pâte à pain…

Alors que voilà Sylvain et Valérie. Une séquence d’introduction qui fait rêver. Sylvain court devant un troupeau de vaches. On devine aisément que c’est le film de l’arrivée de ses prétendantes au premier rendez-vous…

On les retrouve au déjeuner avec les parents, fatigués tous les deux et c’est le festival desL'Amour est dans le pré - Sylvain petites phrases : “vous avez pas dormi”, “trop fait la fête ces jours-ci”,”trop joué au bowling”. On est plus sur M6 mais sur Comédie. Le papa nous achève avec son “Sylvain il a trouvé une bonne cuisinière”…
La digestion se fera ensuite devant un bon jeu de société. C’est là aussi un jeu de boules, mais en couleur cette fois! Valérie capte rien aux règles mais comme c’est des boules, elle gagne quand même!
Le soir, toute la famille est attendue pour le diner. Nathalie, serveuse de profession, annonce qu’elle va faire une jolie table. Elle plie donc des serviettes en papier en quatre, en met une dans chaque verre et semble très contente du résultat. Cette décoration de table superbe complète élégamment la nappe verte, les couverts ternis, un panier à pain en osier et enfin un lot magnifique de pots de moutarde verres dépareillés. Je pense que Valérie est une amie de la production, une pistonnée : cette décoration de table ressemble à s’y méprendre aux bars PMU minables restaurants accueillant régulièrement les fermiers…
En tout cas, tous les membres de la famille de Sylvain savaient qu’ils passeraient à la télévision, alors ils ont fait un effort vestimentaire. C’est très difficile de départager le plus mal habillé entre la soeur de Sylvain et les autres. Valérie est hors catégorie étant donné qu’elle a toujours le même pull marron bouloché. Je la soupçonne aussi d’avoir un lien de parenté avec Loïc le fermier…
Arrêtons-nous deux secondes sur la soeur de Sylvain. C’est une catastrophe naturelle. J’ai même entendu les enfants de mes voisins pleurer au moment de son interview. C’est Sylvain avec des boucles d’oreille et la moustache décolorée. Le meilleur moyen de les distinguer c’est de se rappeler que celui qui penche, c’est Sylvain… Et Sylvain c’est Pise, il penche dangereusement au moment de la séparation qui est limite classée X tellement elle est baveuse.

L'Amour est dans le Pré - Départ de JoelleCe soir c’est aussi le retour pétaradant d’Alexis que nous retrouvons sur un gros caillou et accessoirement sur son trial. Carole et Joelle, ses amies pour la vie, sont toujours là, et très franchement, on a du mal à comprendre pourquoi.
Un des participants leur explique les règles du trial. Elles semblent avoir repéré un arbre passionnées et dans le même temps elles cherchent une corde Alexis repère son parcours. Tout d’un coup, il s’élance, passe deux graviers sans problème, c’est beau, un petit virage, magnifique et arrive alors la première montée. Il pose le pied, c’est laid. On avait bien senti que la spécialité du biker des îles c’était les lignes droites, le gravier à la rigueur…
Joelle annonce qu’elle en a marre va devoir partir et les laisser. Alexis s’inquiète de savoir si ça lui a plu. Elle lui confirme que ce weekend restera un accident industriel excellent souvenir et qu’elle a trouvé ça déprimant génial et qu’en plus c’est beau des hommes en quête d’authentique. Avant de partir elle décide de “manger un petit bout”. Je me demande comment elle sait, à quel moment elle a vu Alexis nu…
C’est un trio magique, dès qu’ils sont ensemble, on dirait une réunion de poètes ratés et dépressifs. C’est des discussions sans queue ni tête, des phrases toutes faites sur la vie la mort les cordes et le gazJoelle partie, Alexis est au bord du gouffre, le regard perdu dans le vide. Après les calèches, je pense qu’on va finir par manquer de cordes aussi…
Carole reste et là c’est un AB Productions, on cherche Hélène et ses garçons des yeux:
Elle : “j’aime bien te regarder”,
Lui “tu as eu peur?”
Elle: “oui, beaucoup, t’es trop fort!”
C’est le Cours Florent

Petit retour sur le trial avec Alexis apprenant qu’il n’a pas gagné. On est choqués de cette décision injuste alors qu’il est presque pas tombé! Quand il explique qu’à chaque fois il part bien mais qu’il perd toujours, il confirme ce qui était flagrant, c’est le Pierre Richard du trial. Il est donc 4ème et vu les images, ils étaient pas plus… On se prend à imaginer que lui aussi pourra venir mercredi soir, au prochain diner, nous parler de sa passion… Carole passe en mode séduction et lui annonce sans rapport avec rien “t’as vu, je dis oui tout le temps”. Alexis s’en fiche, il a perdu au trial. Les priorités d’Alexis restent un mystère.

La journée se termine au restaurant, vide comme d’habitude, mais pas trop moche: où va t’on? Un constat fait précédemment se confirme, Carole a un vrai problème psychologique. Ce soir elle axe donc directement la conversation sur les Bonobos, ces singes qui à chaque émotion forte se sautent les uns les autres. Elle fiche la trouille la Carole et vu comme elle est émotionnée, moi je serais Alexis, je ferais attention, elle a super faim. Lui s’en fiche toujours. Malgré tout, pour lui, tout restera gravé dans sa mémoire, elle et Joelle et même la moto. C’est un moment de grâce, il refait le type cultivé en lui demandant si elle connait la chanson de Bob Dylan, knockin‘ on opening door… Putain, merde, arrêtez de rien respecter ce soir!
Carole comprend enfin que c’est mort, elle se sent comme une ecluse, libérée. Ben non, moi non plus je n’ai pas tout compris là… Au final, elle rentre en Bretagne et Alexis est soulagé, c’est assez loin pour lui.

Le teaser de la prochaine émission, annonce des séquences extrêmes… J’ai même entr’aperçu un Jean-Michel qui courait avec une chèvre dans les bras : pauvre bête, mais que fait Brigitte Bardot!